ATB PëcheLe forum AquatechnobelATB JardinATB AquarioATB PëchePage d'accueilEcrire à AquatechnobelPlan du siteLe forum libre de la piscine Francophone
Blue Garden BASSIN ONLINE Oasis atb Radio Specker paysage 
Menu
Accueil
Nouveautés question piscine
Les Forums question piscine

La piscine
Le projet
L'implantation
La forme
L'étanchéité
Construction
Les abords
L'équipement
La technique
La filtration
Le chauffage
Les paramètres
La désinfection
Piscine Naturelle
Reportages


Divers
ATB annonce
Annuaire
Livre d'or

.be
Vous ici

.fr
Bassin Online
OASIS
Specker Paysages

 


  La baignade naturelle.


Elodée

Après avoir passé en revue les différents procédés de construction de piscines traditionnelles, il n’est pas possible de faire l’impasse sur un concept né au Etas-Unis et qui va sans doute prendre de l’essor dans les années à venir : la baignade naturelle. De nos jours, il est clair que le label « bio » fait vendre énormément, et ce dans tous les domaines, c’est indéniable. Mais souvent, il faut bien constater que ces produits, très médiatisés, ne sont pas toujours à la hauteur des espérances ou performances annoncées. De plus, le marché de la piscine (traditionnelle et biologique confondus) étant extrêmement concurrentiel, il est habituel de constater de très nombreux dérapages dans la publicité ou la promotion de tel ou tel produit. Je vais donc vous exposer et commenter les arguments avancés par les concepteurs de bassins biologiques, qui tentent d’imposer leurs produits.

Paradoxalement, même si certains fabricants affirment que de très nombreuses baignades de ce type existent depuis longtemps, après de nombreuses recherches, je peux déjà dresser le constat suivant : il existe très peu de piscines bio publiques, qui pourraient servir de référence ou de modèle, permettant d’étudier l’efficacité du système, poser des principes et fixer des normes. Il faut peut-être rappeler, en effet, qu’il existe un vide juridique concernant la piscine bio et qu’à la vue de certains bassins, le pire côtoie le meilleur.

Avec les quelques lignes qui suivent, mon but n’est pas de « casser » la piscine biologique et de promouvoir les bassins désinfectés de manière classique, mais bien d’informer objectivement, les futurs candidats acquéreurs des limites que peut offrir un bassin étiqueté « bio ». Nous examinerons, point par point, si ce « label » est synonyme de progrès et si les réalisations observées ici et là présentent toute la sécurité requise pour une baignade agréable.


Elodée

 
 
Visits
requete invalide supp ip