ATB PëcheLe forum AquatechnobelATB JardinATB AquarioATB PëchePage d'accueilEcrire à AquatechnobelPlan du siteLe forum libre de la piscine Francophone
Blue Garden BASSIN ONLINE Oasis atb Radio Specker paysage 
Menu
Accueil
Nouveautés question piscine
Les Forums question piscine

La piscine
Le projet
L'implantation
La forme
L'étanchéité
Construction
Les abords
L'équipement
La technique
La filtration
Le chauffage
Les paramètres
La désinfection
Piscine Naturelle
Reportages


Divers
ATB annonce
Annuaire
Livre d'or

.be
Vous ici

.fr
Bassin Online
OASIS
Specker Paysages

 
• Les pompes.

Placée avant le filtre, la pompe aspire l’eau du bassin pour la propulser dans le circuit de filtration. Elle est précédée d’un préfiltre qui récupère les saletés ou objets qui passent au travers des bondes, paniers de skimmers ou ce qui est aspiré par le balai. Ce préfiltre comprend un panier amovible qui permet facilement d’enlever ces objets. Afin d’affiner cette pré filtration il est possible de doubler les paniers à l’aide de treillage à mailles fines (type bas nylon ou équivalent disponible chez les pisciniers).

Les pompes, de types centrifuges, sont mues par des moteurs électriques monophasés ou triphasés commandés et protégés selon les normes en vigueur.
Idéalement, la pompe se place en charge soit légèrement sous le niveau d’eau du bassin, (légèrement pour limiter les risques de grosses inondations), cependant très souvent cela n’est pas possible et il incombe de suivre les normes du fabricant pour obtenir les performances souhaitées. Ainsi, pour autant qu’une partie de la canalisation soit en charge, il est tout à fait possible de positionner la pompe à un niveau supérieur au plan d’eau. Sinon, pour éviter les désamorçages intempestifs de la pompe lors des coupures (nettoyage préfiltre ou autre), un clapet anti-retour peut être inséré dans le circuit.

La puissance absorbée par le moteur et le débit de la pompe sont les bases pour choisir un groupe motopompe performant. Cependant, comme ces données sont relativement variables d’une marque à une autre, le mieux est de prendre connaissance des courbes de débits, afin de faire un choix en toute connaissance de cause. S’ensuit la disponibilité des pièces de rechanges ou la préférence d’une marque…

• Le tandem filtre / pompe.

En piscine privée, le débit de filtration n’est régi par aucune réglementation. Toutefois, en investissant dans une piscine, il est logique de se soucier de la qualité de l’eau : l’expérience démontre que la durée de recyclage dépend de la taille du bassin. Logiquement, plus le volume d’eau est faible et plus la durée de recyclage sera courte, puisque les petits bassins sont généralement plus rapidement souillés par des occupants en surnombre. De ce fait, l’application des durées de recyclages suivantes est généralement admise :

  • Bassin jusqu’à 5 m³ : 1 heure.
  • Bassin compris entre 5 et 10 m³ : 2 heures.
  • Bassin compris entre 10 et 20 m³ : 3 heures.
  • Bassin compris entre 20 et 30 m³ : 4 heures.
  • Bassin compris entre 30 et 40 m³ : 5 heures.
  • Bassin supérieur à 40 m³ : 6 heures.
Dans le cas des petites piscines familiales, souvent très fréquentées par des enfants qui font d’incessantes allées et venues, (donc, salissant d’autant plus l’eau de baignade) il apparaît que la filtration fournie avec la piscine est très souvent sous-dimensionnée.

Pour déterminer le débit de filtration, il suffit de diviser le volume d’eau à traiter par la durée de recyclage requise pour obtenir le débit théorique de filtration.

Exemple : une piscine de 5m x 9 m dont la profondeur moyenne est de 1.5m :

(5 x 9) x 1.5 = 67.5 m³ soit 70 m³ d’eau à traiter en 6 heures = 70 / 6 = 11.66
Soit 12 m³ / heure.

Des professionnels tiennent compte du degré d’encrassement du filtre et appliquent un coefficient dans la formule qui devient :

(Longueur X Largeur X Profondeur X 1.3) / 6 heures = débit de filtration.

Connaissant le débit de filtration théorique, opter pour un groupe motopompe qui permettra, en fonction des pertes en charges, d’obtenir le débit précédemment retenu.

Pour informations, les éléments suivants doivent être pris en considération :

  • distance séparant la piscine de la pompe.
  • nombre de prises d’eau.
  • nature du filtre.
  • sections et particularités du circuit (capteurs solaires en hauteur).
  • nature des canalisations.
  • vitesse de l’eau (maxi 2 m/s pour conduits de refoulements et maxi 1.5 m/s pour les conduits d’aspiration) etc.
Il suffit ensuite de se reporter aux normes des constructeurs pour faire le choix du filtre à associer à la pompe. Un filtre sous-dimensionné réduira le temps de colmatage et engendrera une surconsommation de produits de traitements. Au contraire, un filtre sur-dimensionné permettra de réduire les corvées de nettoyage et améliorera le confort d’utilisation.

 
Visits
requete invalide supp ip